Merveilles de la cuisine africaine_LaCuisinettedelaurette

Les Cuisines d’Afrique – Food Afro en France et dans le monde

13 avril 2020 in Découvertes / Mes envolées Littéraires

Coucou les cuisinetteuses et  cuisinetteurs, comment se passe votre lundi de Pâques?

N’oubliez pas de vous abonner à mon compte si ce n’est pas encore le cas.

Un nouvel article sortira demain, ce sera une interview d’un jeune chef cuisinier, un afroacteur comme je les appelle.

C’est l’occasion pour moi de me rappeler pourquoi j’ai commencé à écrire ma vision de la cuisine à travers mes petites recettes.

Une personne m’a dit un jour qu’elle est arrivée sur mon site et n’a pas tout compris mais que visuellement c’était beau, hahahaha.

Mon site et les réseaux sociaux autour de « La Cuisinette de Laurette » constitue un espace de partage de recettes, d’astuces, de bons plans autour de ma façon de voir la cuisine en général et la cuisine africaine en particulier.

Je suis une incroyable gourmande et j’aime goûter, puis déguster.

La cuisine africaine (ou les cuisines africaines) est variée, riche et tellement délicieuse. Quand on a eu une maman qui est un cordon bleu, c’est difficile de voir les choses autrement. Quand on a grandi dans un pays surnommé « l’Afrique en miniature », avec 258 ethnies et tellement voire autant de mets délicieux que je ne sais même pas s’il existe un livre de recettes de cuisine qui les rassemble toutes.

Quand j’étais petite, on m’appelait en cuisine pour dresser les entrées et faire le gâteau au yaourt.

Pour le reste, j’observais seulement hein. J’étais championne pour brûler les marmites en plus. Est-ce que cela a vraiment changé d’ailleurs, lol.

Mais j’ai toujours été une chimiste en cuisine. Je mélange des épices, je goûte, je teste et je garde le parfum obtenu en tête. J’ai une très bonne mémoire gustative et olfative. Je ne sais pas donner la composition d’un plat, je n’ai pas encore ce niveau, mais je peux me rappeler du goût d’un plat pendant des années, d’une odeur particulière pendant de très longues années.

C’est l’une des choses qui me guide en cuisine. Quand je suis arrivée en France, je ne savais pas faire grand-chose en terme de mets principaux. Et aujourd’hui, j’ai l’impression de ne pas avoir tant que çà progressé sur ce point. Lorsqu’un plat me semblait difficile, j’appelais ma maman à la rescousse, et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Merci aussi à toutes les Youtubeuses Africaines et les blogueuses qui partagent leurs recettes gracieusement. J’ai beaucoup évolué grâce à vous aussi.

J’ai commencé à tenir un blog parce que j’avais beaucoup de photos de repas et que je voulais partager mais aussi parce que j’ai toujours aimé lire et écrire. J’aime aussi découvrir, je suis curieuse tellement curieuse que parfois j’ai l’embarras du choix dans l’information que je dois lire.

L’une des choses qui m’a le plus frappée concernant la cuisine africaine quand je suis arrivée en France en 2012, c’est le peu de représentation positive de cette merveilleuse cuisine dans l’espace culinaire français.

Où sont les chefs cuisiniers africains? Existe-t-il une association des chefs cuisiniers africains ou d’origine africaine? Taguez les chefs cuisiniers que vous connaissez.

Pourquoi n’y a-t-il pas de chefs d’origine africaine étoilés?

Pourquoi ai-je l’impression que ce sont des blogueurs qui valorisent davantage la cuisine africaine que les chefs cuisiniers? Taguez les blogueurs que vous connaissez.

A tous ces pourquoi, j’ai créé mon site internet, et merci à Lionel qui gère la partie technique.

Aujourd’hui, je t’invite toi, oui toi qui me lis à être un afroacteur. Tu peux cuisiner un repas africain et aller au boulot avec ta gamelle. J’en ai partagé quelques unes ici. D’ailleurs, l’un de mes rêves c’est de voir le plantain frit proposé en plus des frites de pommes dans les cantines.

Tu peux en parler aux enfants et faire germer en eux la connaissance des produits africains.

Tu peux proposer des restaurants africains pour des sorties ou des traiteurs afro, n’est-ce pas Aperaf?Taguez vos meilleurs restaurants et traiteurs afro.

Tu peux proposer des produits , n’est-ce pas @Biss & Love, @Tamba, @Tolya ?

Il y a des livres de cuisine qui existent, n’est-ce pas @Envoléesgourmandes et @Astoucuisine?

Il y a tellement de blogs, sites internet et comptes ou pages sur les réseaux sociaux qui parlent de la cuisine africaine qu’ils ne faut plus avoir de mobiles pour ne pas en parler autour de toi.

Dans ma terre natale qu’est l’Afrique, la cuisine n’est pas suffisamment vulgarisée. A mon humble avis, elle a encore une dimension simplement culturelle. C’est à nous, par nos petits gestes de changer cela. A tous, sachons qu’il n’y a pas de petits métiers. Quand la passion se mélange au travail, au talent et à la rigueur, on a des jeunes chefs brillants, comme celui que nous découvrirons demain.

« Allez, dans le monde entier, proclamer les merveilles de la cuisine africaine. » Laurette Nokam

Bisouuus,

Ensemble valorisons les cuisines d’Afrique.

Cuisinettement votre !!!

Laurette2596…

Bisouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !!!kiss

Print Friendly, PDF & Email

Partager le post

Vous pourriez aussi aimer

8 Commentaires

  • Reply Coco Magoua lundi 13 avril 2020 at 11:25

    Hum si dejà nos chefs africains ont des restau où il faut attendre 2h avant de manger, où le service clients n’est pas trop ça mm si la cuisine est boe, penses tu qu’un Africain prendra le risque d’y organiser sn mariage, anniv, etc…? Ou de communiquer autour de lui?
    Si les chefs eux mm ne revoient pas leur modèle operationnel cmt eskils seront étoilés un jour?
    Pour moi s’ils ft un gros travail surr tt ce qu’on leur reproche, et qu’ils changent leur standing, nous ferons le reste ( communication, etc…).
    Cette image qu’on a des restau afros ne sort pas de nulle part malheureusement

    • Reply Laurette2596 mardi 14 avril 2020 at 10:17

      Coucou Coco, j’avoue qu’il y a peu de restaurants qui ont une bonne réputation dans Paris. J’espère que les chefs te liront et qu’ils feront plus d’effort pour être au contact de leurs clients. En terme de standing même, je pense qu’on n’est même pas exigeant dans un premier temps, nous demandons juste des restaurants propres, avec des repas bons, bien présentés et servis rapidement. Je me demande vraiment pourquoi ce n’est pas évident d’avoir au moins ces 3 points chez tous les restaurateurs.

  • Reply Sysy lundi 13 avril 2020 at 12:04

    Très bel article !
    Je pense aussi que le manque de lieu où l’on puisse s’approvisionner en produits exotiques rend difficile la valorisation de notre culture culinaire au quotidien.
    Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une épicerie exotique dans sa ville et en ce qui concerne château Rouge, tout le monde n’a pas la chance d’habiter pas trop loin.
    Une solution, ne serait pas d’avoir, comme les asiatiques, un rayon dédié dans les supermarchés ? Ou d’avoir plus d’épiceries qui pratiquent la livraison à domicile ?

    • Reply Laurette2596 mardi 14 avril 2020 at 10:12

      Coucou Sysy,
      Merci beaucoup pour ton retour. J’espère que les commerçants te liront et que des entrepreneurs se lanceront dans la livraison à domicile. J’ai vu un post dans un groupe sur facebook où une personne demandait de recenser les magasins afros en France. Je pense que c’est un bon début et je vais voir si je peux faire un article à ce propos. Merci encore.

  • Reply Monge lundi 13 avril 2020 at 12:27

    Bel article

    • Reply Laurette2596 mardi 14 avril 2020 at 10:09

      Merci beaucoup !!!

  • Reply Ivan lundi 13 avril 2020 at 15:08

    Bon constat bonne réflexion. Ce déficit vient selon moi de deux points. 1/ Très peu d’acteurs à temps plein or restaurateurs sur le créneau de la promotion des cuisines Africaines 2/ Mauvais Marketing de ceux qui s’y lancent les meilleurs acheteurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit

    • Reply Laurette2596 mardi 14 avril 2020 at 10:08

      Salut Ivan, merci beaucoup pour ton retour. Je suis absolument d’accord avec toi sur tes deux points. Continuons à mener des actions à notre niveau. Je te pique ta phrase « Les meilleurs acheteurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit ».

    Laisser une reponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Retour en haut