Le manioc

in Cuisi-Diet

Hello everyone, how are you today?

Nous parlerons aujourd’hui d’un succulent féculent dénommé le manioc.

Le manioc (Manihot esculenta) est une plante à racines tubéreuses vivace de la famille des euphorbiacées. On consomme non seulement ses racines (tubercules) mais aussi ses feuilles.

Le manioc est sans gluten et riche en amidon. On distingue principalement le manioc amer et le manioc doux. Le premier nécessite au préalable une détoxification. Ses racines séchées sont transformées en tapioca, en cassave ou farine. Le second a des racines directement comestibles.

Astuces culinaires :

Le manioc est consommé à la suite d’une simple cuisson dans de l’eau. Il est aussi à mon avis, l’un des aliments ayant le plus de dérivés. En effet, nous avons le gari ou tapioca (le sauveur pour les connaisseurs), le bâton de manioc, le chikwangue, le miondo. La farine de manioc permet de faire de nombreux compléments tels que le couscous de manioc ou les beignets de manioc. Nous avons aussi l’atiéké et le placali, tous deux originaires de la Côte d’Ivoire.

Ses feuilles font aussi l’objet de nombreux plats. Au Cameroun, nous avons le célèbre kwem avec ou sans sel mais aussi le sanga. En Centrafrique, nous avons le saka saka ou mpondu et au Mozambique le matapa (il faudra que je le goûte un jour). Au Brésil et dans d’autres pays tropicaux et subtropicaux, il sert de bases pour d’autres plats.

Astuces santé :

Le manioc est une source d’hydrates de carbone. Il contient peu de substances minérales et il convient de le consommer avec d’autres aliments riches en calcium et en fer. Sa consommation sans préparation adéquate peut créer des problèmes de santé. En effet, le manioc (amer) contient des glucosides cyanogéniques toxiques qui, sous l’effet d’une enzyme, se transforment en acide cyanhydrique, qui peut être mortel en grande quantité. Mes amis, il faut bien cuire le manioc !!!

De plus, la consommation de feuilles mal bouillies peut elle aussi, être mortelle à cause de la présence de traces de cyanure. Il est recommandé de cuire les feuilles de manioc 3 heures au moins. Il est à noter que le cyanure peut se transformer en thiocyanate, ce qui peut causer de l’hypothyroïde voire un goitre par blocage des récepteurs à l’iode sur la glande thyroïde.

Nous respectons toutes ces recommandations sans le savoir et j’espère que nous serons tous plus vigilants…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous connaissez d’autres plats ou d’autres astuces santé n’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

PS : Les astuces santé sont des recommandations et non des ordonnances.

Vous trouverez de plus amples informations via les sites utilisés pour rédiger cet article:

Cuisinettement votre !!!

Laurette2596…

Bisouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus !!! kiss

Print Friendly, PDF & Email

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Reply Recette facile de beignets manioc à la Camerounaise | La cuisinette de Laurette vendredi 16 août 2019 at 22:10

    […] partage avec vous une recette de beignets manioc rapides piquée dans un groupe […]

  • Laisser une reponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Retour en haut
    %d blogueurs aiment cette page :